Publié dans MenaYou

Ensemble, définir les concepts 



Fidélité -Lui vous le dira: tous les hommes quels qu’ils soient, dès qu’ils entendent la phrase magique « chéri, faut qu’on parle » sont en totale panique. Ils scruteront votre visage, votre expression, votre communication non verbale à la recherche de quelques indices sur la « gravité » de la discussion à venir.

Il y a fort à parier qu’ils vous diront d’un air hagard : « qu’est ce que j’ai encore fait? » ou « de quoi voudrais-tu qu’on parle? » s’imaginant que le ciel va leur tomber sur la tête. Ils ont bien raison!

Depuis que je lui ai demandé si on est en couple ou pas, des questions n’ont pas cessé de trotter dans ma tête. Je vous rassure, nous sommes tombés d’accord et nous sommes bien ensemble; je n’arrête pas de me dire que s’il y a eu des problèmes par rapport à la définition d’être en couple, il vaudrait mieux savoir si nous sommes en phase par rapport aux concepts essentiels qui à mon avis régissent la vie de couple. Aussi, nous les filles, avons parfois « tellement envie » d’être en couple que l’on oublie parfois le plus important:  est-ce qu’on est d’accord sur un certain nombre de choses?

Parfois tout simplement on refuse de poser les questions qui fâchent…. Grosse erreur; beaucoup se réveillent le lendemain avec la sensation d’être passé à côté de quelque chose; pire encore, réalisent qu’il y a eu dol. Mais à qui la faute?

De la notion du couple:

Dieu merci vous ne savez pas tout ce qui se passe dans le backstage*. Lui et moi avons une sérieuse discussion pour ne pas dire une sérieuse dispute parce qu’il estimait qu’il est idiot de vouloir savoir si nous sommes en couple ou pas. Oui, il ne suffit pas de nous appeler Nounou, Doudou, Youyou ou Mimi ou je ne sais quel autre petit nom! Être en couple va au-delà de cela;  nous avons des projets, nous planifions les choses ensemble, nous nous faisons mutuellement confiance. Comme les vieux couples, nous finisssons les phrases l’un de l’autre,  tout le temps ensemble sans pour autant être cul et chaise. Nous, c’est ainsi que nous parlons de nous. Oui, avec Lui je peux le dire sans me tromper,  nous avons une relation passionnément passionnée mais tendrement respectueuse et équidistante.

Quid de la fidélité? Aka droit de la propriété (physique, intellectuelle, sexuelle et métaphysique) section EXCLUSIVITÉ 

Mais qu’est-ce donc la fidélité? À quel moment  est-on fidèle ? À quel moment ne l’est-on pas? Trompe t-on quand on embrasse quelqu’un d’autre? Trompe t-on quand on embrasse avec la langue (french kiss) ou pas? Trompe t-on quand on pense à quelqu’un d’autre? Oui vous l’aurez compris, la notion d’infidélité change selon les personnes et pour éviter d’être prise au dépourvu, à mon avis, il vaut mieux en parler dès le début!

Petite anecdote: je me souviens de ce cher Lui, jurant par tous les saints et ses ancêtres disparus y ajoutant au passage ses anciennes vies certifiant ses propos en jurant sur la tête de sa mère que jamais au grand jamais qu’il n’a jamais trompé ma copine Elle. Ceci au motif qu’il n’a pas fait jouir sa « side her  » qui comme bien souvent est une « fille là » qui le racolle quand ce n’est pas la kcousine avec laquelle il est trop proche. Na so???

De la notion de jardin secret:

Est-ce que, parce que l’on est en couple on doit tout se dire? Est-ce que, parce que l’on échange les fluides en position hélicoptère, j’ai le droit de toucher à son téléphone? Doit-on être transparent l’un pour l’autre? Encore une fois, j’estime à mon avis que pour avoir la paix des cœurs, il vaut mieux tomber d’accord dès le départ. Est-ce que si vous êtes du genre fouineuse et que votre mec ne l’est pas du tout, il saura apprécier le « marquage à la culotte »?

Ton pied, mon pied?

Être en couple  et être cul et culotte ** n’est le lot de beaucoup même ma petite soeur Befoune l’a évoqué ici. Affaire de lova-lova collé-chewing-gum ne plaît pas à tout le monde. Pour éviter les frustrations inutiles, il vaut mieux savoir dès le début… Idem aussi pour les coups de fil à longueur de journée…. Avec Lui, on a décidé de commun accord que chacun avait droit à sa liberté. Je peux sortir sans lui. Nul besoin que l’on partage les même amis. Affaire d’être omniprésent(e)  là, ce n’est pas le dada de  tout le monde. #jdcjdr

Identifier de quel langage de l’amour vous êtes:

Gary Chapman auteur du best seller de « Les 5 langages de l’amour. » estime que l’amour se vit et s’exprime différemment quand on est attentif à :

French Country

Tout le monde ne sait pas dire « je t’aime », il faudrait identifier à quoi vous carburez pour éviter d’avoir un macabo dans la gorge***.

De plus, un de mes passages préférés qui parle d’amour dit dans Le zahir que :

« Enfin, il m’a expliqué que la souffrance naissait quand nous attendons que les autres nous aiment comme nous l’imaginons, et non comme l’amour doit se manifester – librement, sans contrôle, nous guidant de sa force et nous empêchant de nous arrêter. »

Chacun à sa façon d’exprimer son amour et nous devons l’accepter. Quelqu’un m’a dit un jour : « je t’aime à ma façon, mais je t’aime ». Si à l’époque j’avais compris la portée du message, j’aurais moins été teigneuse… krkrkrkrkr

De la notion de possession ou la (anti) thèse de la jalousie:

Avant j’étais jalouse mais ça c’était avant. Quand tu comprends qu’il y a les championats plus costauds dans la vie de couple, vraiment, tu laisses l’autre là aux débutants. Ça (jalousie), ce n’est plus pour moi. La jalousie est un vrai tue-l’amour pour certains, pour d’autres c’est le fioul du couple…

Petite anecdote: Je me souviens (oui j’ai beaucoup de souvenir, ca fait quoi?) d’Elle qui cranait parce  que Lui était sur tous les fronts. Il l’appelait chaque fois que possible, ne supportait pas qu’un homme lui adresse la parole, lui interdisait de fréquenter sa bande de potos et potas copines. Parfois même, nous le soupçonnions de l’accompagner au WC…. Ce qui semblait mignon au départ a fini par virer au cauchemar….. Elle n’avait plus de vie…. même ses cousins (je parle des vrais hin pas ceux avec K) étaient blacklistés.

Donc vraiment les amis, avant de vous lancer, il vaudrait mieux y penser.

Aussi, la vérité est que comme Paulo Coelho le dit dans Onze Minutes :

« Personne ne perd personne parce que personne ne possède personne. C’est cela la véritable expérience de la liberté: avoir la chose la plus importante au monde, sans la posséder. »

S’engagera t-il/ t-elle jamais? Ou encore où vont va t-on ? 

Comment vous dire? Voici la partie du film face à laquelle beaucoup se voilent les yeux. Sous prétexte que l’on doit  » se pratiquer », nombreux sont ceux et celles qui avalent les couleuvres pour éviter de froisser leur conjoint. « Tenez le pour dit, si il/elle ne sait pas où il va, il / elle sait pourquoi il/elle est là. Et c’est déjà un bon début. » Si vous n’élucidez pas ce point, vous vous retrouverez à chanter « Diplôme » de Josey. Lui et/ ou Elle sait d’avance qu’elle est la nature de son championnat. Donc, demandez! Au mieux, vous vivrez une belle histoire quelque soit sa nature. Au pire mieux, vous gagnerez du temps!

Je ne saurais dresser la liste exhaustive des concepts/ questions clés; mais je pense que l’essentiel est dit. Se mettre en couple n’est pas loin de signer un contrat; il y a toujours des astérisques….

A bon entendeur SALUT!

[Elle]

Backstage* : coulisse

Etre cul et culotte ** : expression bulgare= être cul et chemise

Avoir un macabo dans la gorge***: (Camerounaiserie qui veut dire être frustré)

Publicités

Auteur :

Armelle NYOBE, Spécialiste en communication, je suis d’origine camerounaise et réside au Sénégal depuis 13 ans. Passionnée de blogging, en plus de Les MaterS, je suis co- founder du The Blog Contest, un challenge de blogueurs qui écrivent une fois par mois sur un thème choisi par les lecteurs et initiatrice de MenaYou une plateforme dans laquelle la vie de couple est abordée sans complexe. Maman depuis cinq ans, je me plais à regarder les dessins animés avec mes fils et c’est avec plaisir que je teste de nouvelles recettes chinées sur Pinterest pour l’aîné; il nous arrive même parfois de cuisiner ensemble.

16 commentaires sur « Ensemble, définir les concepts  »

  1. Belle plume et conseils très avisés. Par contre, j’ai des questions concernant le début de la relation. Le début c’est à quel moment? Une semaine après qu’on s’est dit « on est ensemble » ou bien la minute d’après. Et puis les concepts à clarifier, me rappellent un interrogatoire ou une pilule à avaler. Comment rendre ce moment agréable tout en gardant l’objectif de vue? Je sais ca fait beaucoup de questions hein. Hihi

    Aimé par 1 personne

    1. point besoin de faire un interrogatoire. Non! c’est dans des discussions parfois anodines que des messages clés sont « balancés » sans pression. Il faut juste être attentif et ne pas se voiler la face.

      J'aime

  2. Poser les bases c’est bien, necessaire et inevitables pour savoir au moins ou on est si ce n’est ou on va..mais dire que c’est facile..hum..
    casser le rythme et la spontaneité par un entretien d’embauche ..style speed-dating hum…

    Ayons quand meme le courage de saisir les opportunités que nous offre la vie (ou que nous créons) pour parler.
    et par pitié, ayons le courage encore plus grand d’oser etre qui nous sommes vraiment, se retenir ou se cacher pour garder l’autre..c’est se fourvoyer soi-meme.

    la plus belle ne donne que ce qu’elle a..soyons heureux par nous meme et pour nous meme, activons nous, occupons nous..et nous aurons des choses à partager.

    Aimé par 1 personne

  3. Comme dirait Pirouettecacahuètes, il est vraiment important de se poser les bonnes questions dès le depart, beaucoup sont frustrés ,se nourrissent des miettes d’amour de peur de perdre l’être adoré . La communication est la base de tout, je dirai que le respect passe par l’honnêteté, les discussions doivent se faire de manière équilatérale, chacun ayant son mot à dire, ses idées et ses solutions. Chacun a ses amis, certains en commun, on doit faire des efforts pour l’autre sans pour autant envahir son espace, tout en se privilégiant des moments en amoureux.
    Et comme dirait quelqu’un :  » un couple, un vrai, c’est un peu tout et n’importe quoi pour peu qu’on y mette chacun quelque chose dedans »

    Aimé par 1 personne

  4. Il vaut mieux mettre carte sur table!….Mais des fois où c’est elle qui sort un joker ou c’est lui alors que vous êtes déjà très engagés dans la relation….fouineurs fouineuses pour moi c’est un manque de confiance en soi ou vous soupconnez que votre conjoint ou conjointe fasse aussi des « ecarts » comme vous…moi je suis pour la liberté dans le couplé. ..Mais lorsque le conjoint n’est pas de cet avis…C’est un autre débat !

    Aimé par 1 personne

  5. Vraiment lorsqu’on commence une relation de couple il vaut mieux s’assoir et vérifier si on partage la même conception du couplé que l’autre. Ensuite se définir les limites des concessions qu’on est prêt à faire. Parceque sinon on se retrouve à pleurer 5 ans après que l’autre nous a perdu le temps alors que les signes étaient là au début.

    D’abord même est ce que être en couple est obligé ? La chose ci est trop compliquée

    Aimé par 1 personne

  6. « Se mettre en couple n’est pas loin de signer un contrat; il y a toujours des astérisques…. ». Surtout bien lire les parties en police dans ce contrat. Plus sérieusement, il est important de poser les bases sur plusieurs aspects, ça évite de vivres des déchirures qui auraient être gérées en amont.

    Aimé par 1 personne

Un avis sur le sujet??? Exprime toi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s